Menerville forum
 
Forum : Menerville
 
 Retour accueil Menerville.free.fr
Aller à la Page:  Page précédente1 2 3
Page courante: 3 parmi 3
Re: NOTRE ROCHER NOIR
Envoyé par: Pierre Miguel (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 2 juillet 2007 20:02:42

Pour ceux qui avaient comme moi la chance de résider au Rocher Noir tout l'été, se souviennent ils des heures rythmées par les différents commerçants qui venaient nous approvisionner. Le premier, était le boulanger du figuier (Mr Martinez je crois), puis l'épicier de Ménervile Mr Amar avec son fourgon aménagé, le boucher aussi. Mais celui que nous les enfants attendions le plus, il venait l'après midi, c'était le marchand de glaces. On achetait des cassates italiennes, (glace entre 2 gaufrettes).Et tous signalaient leur arrivée à grands coups de klaxon.Et selon l'heure et le klaxon on savait de quel commerçant il s'agissait


Options: RépondreCiter
Re: NOTRE ROCHER NOIR
Envoyé par: cen_drillon (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 5 juillet 2007 11:20:05

Oui Pierre je me souviens de tout cela (à part les noms qui sont sortis de ma mémoire) mais tous les étés nous louions un cabanon et y passions un mois. Un mois mémorable qui comptait dans la vie d'un enfant.

Et ces glaces comme nous les attendions, il y avait foule et c'était à celui ou celle qui voulait être servi le premier (de peur qu'il n'en reste plus).

C'était effectivement des moments de grande effervescence.

Marie-Claude


Options: RépondreCiter
Re: NOTRE ROCHER NOIR
Envoyé par: Pierre Miguel (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 14 juillet 2007 17:42:07

Beaucoup d'entre vous se souviennent des militaires du Rocher Noir en pensant exclusivement au Bataillon de Joinville. Mais savent ils qu'avant le bataillon il y avait le 72e régiment d'artilleur, qui d'ailleurs en 56 avait embarqué pour Suez suite à l'affaire de nationalisation du canal que voulait Nasser et qui finalement sont revenus sans avoir débarqué et avoir passé tout le temps de la crise sur le bateau. Je sais que mon père lorsqu'il partait travailler tôt le matin, arrivé aux barbelés qui fermaient la route en bas de la côte devait parfois réveiller le soldat de garde pour qu'il lui ouvre le barrage. C'était un peu la guerre "en dentelle", le Rocher Noir étant pour eux un camp de repos.


Options: RépondreCiter
Re: NOTRE ROCHER NOIR
Envoyé par: Jacqueline Martinez (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 4 septembre 2008 13:14:29

Bonjour Pierre,

je reviens sur cet echange de messages de l'annee derniere qui m'a permis de retrouver certains noms familiers de vacanciers et residents du Rocher Noir ou j'ai habite pendant 8 ans (je l'ai quitte juste apres l'independance). Mon pere, Jacques Moll, dirigeait, a l'epoque, le Domaine du Rocher Noir (Domaine Parlier et Fermault) - entre le village de Rocher Noir et le Figuier - ou, justement, l'armee francaise avait installe ses quartiers. Nous avons donc vecu au quotidien la vie de notre armee qui, je te l'accorde, etait presque en villegiature a Rocher Noir. Mais nous avons aussi vecu des moments dramatiques, sur place, en 61 et 62 et, souvent, nous avons vu revenir des patrouilles decimees parce que piegees dans des embuscades. Je garde cependant des souvenirs inoubliables de cette pre-adolescence et de cette adolescence au Rocher Noir qui ont marque a jamais ma vie et je vous remercie, a vous tous dans ce Forum, d'avoir ravive cette periode tellement heureuse de notre jeunesse. Un gros bisousmiling smiley de Jacqueline, maintenant aux Etats-Unis!


Options: RépondreCiter
Re: NOTRE ROCHER NOIR
Envoyé par: djini (Adresse IP journalisée)
Date: mar. 16 juin 2009 19:24:40

Bonsoir, Parmis vous, auriez-vous connu le cabanon de Titou et de Maurice ROLAND ? Pourriez-vous me racontez les souvenirs que vous partagez avec eux et je leur raconterai, merci d'avance. Philippe


Options: RépondreCiter
Aller à la Page:  Page précédente1 2 3
Page courante: 3 parmi 3


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.